Tutoriel : créer un logo pour un casino en ligne

Un logo est l’identification visuelle de votre casino. Cette identification sert à marquer les esprits dans la durée. Pour avoir un logo unique, il y a un une véritable réflexion à opérer, ainsi que de nombreuses ébauches pour arriver à un résultat satisfaisant via Gimp ou d’autres logiciels.

Réfléchir et trouver l’inspiration

Il faut étudier quels éléments graphiques attirent le plus l’attention des gens. Il est possible de s’inspirer des logos les plus connus dans les domaines du casino et du jeu d’argent en général. Par exemple, de nombreux jeux de crash casino sont très similaires, un vérité avantages marketing pour les nouveaux arrivants !

Décortiquez-les afin de mieux les assimiler et comprendre ce qui les rend si uniques : les formes, la symétrie, le placement des éléments, les interactions des éléments, les couleurs, le contraste des couleurs.

Il faut aussi tenir compte de la clientèle que vous voulez atteindre. Pour un Casino en ligne qui est avant tout un endroit où jouer, il vaut mieux des couleurs vives par exemple. Il faut également que les formes correspondent à l’identité de votre marque. Réfléchissez à ce qui définit votre entreprise et essayez de le résumer en quelques mots pour vous donner une idée.

Il est facile de créer des logos grâce à des outils de création. Ainsi, vous aurez des modèles de logos préconçus que vous pourrez personnaliser à l’envie.

Un logo préconçu est possible : si votre entreprise est bien établie qui a déjà des clients, que vous n’avez pas beaucoup de concurrents, que votre entreprise est déjà bien représentée…

Cependant, si vous êtes nouveau sur le marché et que vous voulez vous démarquer des autres casinos en ligne (très nombreux), il faut prendre le temps de créer un véritable logo original afin de constituer et fidéliser une clientèle. Cela nécessite un certain temps de travail.

Transformer un modèle existant

Une solution simple consiste à prendre un logo existant (par exemple, chez un concurrent) et de le modifier grâce à un outil graphique. Cela peut servir de base pour créer votre propre logo. Vous disposez de plusieurs options : la police d’écriture, les couleurs, les courbes, le cadre…

Le minimum pour un logo est de travailler le lettrage pour se démarquer.

Choisir le logiciel adéquat

Il faut surtout que l’image finale soit en haute définition. Il faut donc éviter les logiciels qui gèrent mal la conversion de fichiers et rendent l’image floue ou pixelisée (par exemple : microsoft paint ou powerpoint).

Il vaut mieux utiliser, par exemple des fichiers vectoriels (.ai, .eps, .svg) qui sont facilement modifiables. Ainsi vous pourrez faire des logos sans aucun défaut visuel. Optez donc pour des logiciels professionnels (Illustrator, CorelDraw). Il y a aussi des logiciels gratuits (GIMP, Photopea).

Faites d’abord un brouillon

Dessiner à la main vos idées de logo permettra de développer efficacement vos idées et votre créativité. Vous aurez moins de contraintes qu’en utilisant des logiciels qui sont limités par leur programme. Ils ne peuvent pas donc répondre à toutes vos idées de design.

Chacune de vos esquisses est une étape pour éclaircir l’idée de votre logo final. Elles permettent de voir ce qui est efficace ou non.

La palette de couleurs

Avant de choisir les couleurs de votre logo, il vaut mieux le faire d’abord en noir et blanc. Comme ça, vous aurez une certaine liberté, mais vous aurez également lune idée des tons de couleurs que vous pourrez employer (couleurs chaudes ou froides, couleurs vives ou ternes). De plus, le logo compte plus que les couleurs employées pour marquer le client.

Il faudra que les couleurs se démarquent de celle de vos concurrents, tout en évoquant votre activité, en l’occurrence les jeux d’argent. Enfin, vos couleurs doivent être assorties à votre campagne marketing, à votre site web, à votre lieu géographique…

Obtenir le logo idéal peut être un travail de longue haleine, qui nécessite énormément de réflexions. Cela fait partie des investissements à long terme pour votre entreprise. D’où l’importance de l’étudier en profondeur.