Le design des machines à sous travaillé avec GIMP

Si vous êtes un habitué des jeux de machines à sous, il est quasi impossible que le démarquage infographique de certains d’eux arrive à échapper à votre vigilance. De nombreux de ces types de machines à retrouver dans les casinos physiques ou en ligne présentent en effet une qualité exceptionnelle des images. Si l’on peut arriver à profiter d’un tel niveau épatant de design vidéo, c’est bien grâce aux performances de certains outils de conception comme GIMP. Quelle est la particularité de cet instrument ? Quels sont les détails du design d’une machine à sous travaillé avec GIMP ? Quel avantage GIMP offre par rapport aux autres logiciels ? Voici tout ce que vous devez savoir à propos de ce logiciel.

Présentation de GIMP

Derrière le design des machines à sous travaillé avec GIMP, il se cache tout un arsenal de fonctionnalités et de performances qui méritent notre petit détour. Sur ce site, vous avez la possibilité de jouer et d’apprécier la qualité infographique de plus de 1500 jeux de casino en ligne. Des nuances qui nous poussent à véritablement nous intéresser aux caractéristiques essentielles de l’outil GIMP.

GIMP : qu’est-ce que c’est ?

GIMP représente l’acronyme de GNU Image Manipulation Program. Littéralement, il signifie Programme de Manipulation d’image GNU. C’est un instrument de traitement d’images bitmap. Tout comme les autres logiciels d’infographie telle qu’Adobe Photoshop, l’outil permet de dessiner, de créer des animations et de faire des retouches.

GNU renvoie à un projet de système d’exploitation libre axé autour du fonctionnement de l’OS Unix. Il est lancé en 1984 par des étudiants programmeurs. Il est, depuis sa création, constitué essentiellement de logiciels libres. Près d’un demi-siècle après, sa liberté de toute licence et sa gratuité ont bâti sa grande réputation.

Ses performances rivalisent avec les grands logiciels d’édition du genre. C’est notamment l’une des nombreuses raisons pour lesquelles GIMP est considéré aujourd’hui comme l’alternative libre et gratuite à Photoshop.

Les différentes versions de GIMP

Après la toute première version 1.0 mise sur le marché avant le début des années 2000, plusieurs autres améliorées vont suivre. Initialement GIMP avait été pensé pour les systèmes UNIX, GNU/LINUX et Darwin, l’actuel Mac OS, mais la version 2 viendra élargir le champ aux systèmes Windows, Solaris et bien d’autres. Aujourd’hui, avec la variante 2.10, GIMP offre beaucoup plus de stabilité et de performances. Mais avant celle-ci, la version 2.8.x. sortie en 2012 réussissait déjà à concurrencer les grands logiciels commerciaux.

Chaque variante de ce logiciel a pour objectif de répondre à des besoins spécifiques. Par exemple, Gimpshop et Gimp Mode postérieurs à 2,4 offraient une meilleure compatibilité avec le système Windows et une parfaite simplicité d’installation.

Les différentes fonctionnalités GIMP

GIMP propose aux créateurs de contenus d’images et de vidéo une large liste de fonctionnalités et d’options intéressantes.

  • La gestion des calques avec un format permettant de les conserver ;
  • Une panoplie d’outils de dessin, de sélection et transformation ;
  • Facilité d’ajouts de greffons ou de plug-ins ;
  • Une prise en charge de plusieurs formats ;
  • Une sélection de filtres et de scripts-fus pour la retouche et l’ajout d’effets ;
  • Possibilité des animations simples et complexes ;
  • Utilisation des chemins ou courbes de Béziers ;
  • Des outils nécessaires pour l’amélioration des images.

Ce logiciel de traitement permet aux créateurs d’avoir un meilleur contrôle de leurs projets.

La particularité du design des machines à sous avec GIMP

design machine a sous

Vous est-il déjà arrivé d’être face à des jeux de machines à sous dans un casino ou en ligne ? Si oui, vous avez très certainement remarqué la pertinence infographique de certains de ces jeux. Si des concepteurs ont réussi à créer des univers si fabuleux qui mettent les joueurs en émerveillement, c’est bien grâce aux particularités de certains logiciels comme GIMP. Les machines à sous dont le design est travaillé avec GIMP présentent les spécificités pouvant être attribuées aux tâches de précision suivantes.

Travail de retouche de couleur

Le logiciel GIMP permet de traiter des images dégradées. Il est en plus doté de plusieurs calibres de brosse, de multiples outils pipettes et de remplissage. Le concepteur peut également, s’il le veut, télécharger ou créer de nouveaux dégradés de couleurs et de nouvelles brosses. C’est d’ailleurs pourquoi certains jeux de casino travaillés avec GIMP présentent des spécificités de luminances et de chromaticité.

Travail de sélection et de réalisation des calques

GIMP sert aussi à faire des sélections et des formes très variées : rectangulaires, main levée, elliptique, etc. Il offre l’avantage de pouvoir agrandir ou de réduire une sélection sans toutefois altérer son contenu. Il met en service un outil d’extraction du premier plan et possède une gestion des calques. Ce travail permet d’apporter du style à l’environnement des machines à sous.

La maitrise des calques GIMP est essentielle pour la réussite d’une retouche. Quelle que soit l’extension d’une image, celle-ci possède un ensemble de calques superposés les uns sur les autres. Le premier restant bien sûr le plus visible. Différents éléments peuvent composer un calque : photo, texte, etc. Sur GIMP, il est possible de superposer des calques d’innombrables fois.

L’utilisation des éléments vectoriels

L’interface de GIMP permet d’autre part d’accéder à des segments et des courbes que l’utilisateur peut renommer et agrandir sans perte de qualité. Il peut aussi les tracer à l’aide de brosses ou d’un simple trait. Une manipulation assez facile qui permet d’optimiser la qualité du résultat.

L’adoption des effets, des scripts et des filtres

Le concepteur a à sa disposition plus de 150 filtres et effets qui sont repartis suivant plusieurs catégories. Il peut aussi développer un script ou en télécharger pour étendre ses fonctionnalités.

Pourquoi un design GIMP par rapport aux autres outils ?

GIMP désigne un logiciel gratuit et libre d’édition et de retouche d’image, notamment des plus belles machines a sous gratuites du web. Il est équipé d’un nombre suffisant d’outils permettant de retravailler une image ou un dessin à la main, ou encore des photomontages.

La gratuité et l’efficacité du service

S’il est si populaire et a réussi à conquérir le cœur des amoureux de l’image, c’est en majeure partie pour sa gratuité et son efficacité. En effet, le logiciel est accessible à toutes les bourses. De plus, il est pensé pour être meilleur que les pionniers payants du domaine. D’où son aspect performance. Toutefois, il faut aussi reconnaitre le côté esthétique de son interface.

La facilité d’utilisation

À côté de l’aspect gratuit, libre et performant, d’autres atouts de GIMP sont à souligner. Il s’agit notamment de sa facilité de téléchargement et de sa simplicité d’utilisation. Son architecture bien organisée et intuitive met en évidence des éléments essentiels qu’il faut maitriser pour devenir un as de l’infographie 2D et 3D.

  • Fichier : le menu permet de créer un fichier, d’en ouvrir un qui existe déjà ou d’enregistrer une création…
  • Édition : pour copier/coller, annuler/rétablir une action, remplir un calque, etc.
  • Sélection : pour cadrer une partie de l’image et accéder à d’autres fonctionnalités, etc.
  • Affichage : pour ajouter une grille, ajuster la fenêtre à l’image, aligner la barre de menu, etc.
  • Image : pour modifier via le cadrage, dupliquer, recueillir des informations sur l’image en traitement, etc.
  • Calque : ajouter ou transformer un calque, modifier le style, etc.
  • Couleurs : régler les teintes de l’image, modifier le contraste, la balance, la saturation, etc.
  • Outils : zoomer, modifier la luminosité, etc.
  • Filtres : pour attribuer des effets à une image, arrondir les angles, dessiner au crayon, etc.
  • Fenêtres : pour personnaliser votre espace de travail.

GIMP est un logiciel polyvalent qui permet aux concepteurs de machines à sous de créer un environnement très réaliste. Les jeux travaillés avec cet instrument présentent un véritable charme. Toutefois, les inconvénients de GIMP comme une faible existence de commutateurs ne sont pas à décliner.